merzbo-derek

(tableaux exotiques & odalisques beat)
(natures mortes & musiques fictives)

1967 | La Chinoise | Jean-Luc Godard

(Source: filmandimage)

Two of my all-time favorites (186): Archie Shepp ‘Kwanza’ & ‘Mama Too Tight’

EXCEPTER
Presidence
Paw Tracks (2010)

Huitième opus d’Excepter, Presidence n’a qu’assez peu à voir avec ce qui constitua sa marque de fabrique jusqu’en 2006, si l’on en croit les références alors évidentes à Techno Animal sur KA et Alternation. Pour autant leur son demeure globalement basé sur les synthétiseurs vintage, les rythmes séquencés et les voix réverbérées dignes des space whispers d’une Gilli Smyth (Gong) perdue dans les profondeurs de quelque improbable galaxie. John Fell Ryan, ex-No-Neck Blues Band et leader d’Excepter, pense délivrer en compagnie de ce sextette sa propre version de la techno, connectée à des racines proprement rock. Et de fait ce groupe, ici encore plus qu’ailleurs, délivre de longs morceaux paraissant incarnés par quelque Alan Vega sous influence lysergique, débitant des paroles aussi fumeuses que du Robert Calvert (Hawkwind) ayant perdu pied, celles-ci mises sur orbite par des improvisations aussi barrées que celles de Space Ritual, ou, mieux, d’un Hapshasch & The Coloured Coat qui aurait effectivement découvert la techno. Difficile d’imaginer plus tordu ! Et pourtant l’addiction générée par cette musique carbure à plein régime, au diapason d’ambiances continuellement diffractées, évidemment en rapport avec les états de conscience modifiés, et donnant l’impression de déambuler dans une galerie des glaces psychédélique inventée par le photographe Ira Cohen. Âmes sensibles à la nausée : s’abstenir ! Excepter parcoure l’histoire du post-punk, de l’indus et du noise et en extirpe quelque chose de profondément original. Aux machines, JF (John Fell Ryan) dit même avoir inventé ses beats à l’époque du No-Neck Blues Band, tout en ajoutant sans rire qu’ils ont été pensés avec un standard du folk antédiluvien en tête : « Froggy Went A-Courtin’ » également connu sous le titre « Kitchy Kitchy Ki Me O », compilé dans la prestigieuse anthologie d’Harry Smith. C’est bien une curieuse relecture qu’effectue Excepter, qui, à l’instar d’un Emeralds ou d’un Oneohtrix Point Never, n’hésite pas non plus à s’immerger dans de longues étendues planantes, du genre de celles de Popol Vuh ou du néo-prog d’un Alex Moulton sur Exodus. Ses beats en 4/4, le groupe les joue à partir de la famille des TR-606, 707, 808 et 909, ce qui leur confère un son rétro. A qui les comparer ? A qui les associer ? Très certainement à Religious Knives, Mirror Mirror, Telecult Powers ou Sightings, des formations sévissant au même moment et avec lesquelles John Fell Ryan concède une certaine parenté.

Two of my all-time favorites (185): Carlos d’Alessio ‘India Song et actress musiques de films’ & ‘Home Movies - Le Disque’

Dossier original des archives de Marguerite Duras contenant les manuscrits et les épreuves successives du Ravissement de Lol V. Stein, sur la couverture duquel est rédigée la mention de la main de l’auteur : « métier : écrivain, 1000 francs la page, c’est pas cher. »

(Source: lnwolffeugene, via aimermarieaimer)

David ToopNew & Rediscovered Musical Instruments, originally published by Quartz/Mirliton Publications, London, 1974

Pictures from an unofficial reprint of David Toop’s fondamental 1974 book on British instrument builders, published on his own Quartz/Mirliton imprint and limited to 300 copies. Introducing the work of Hugh Davies (on Shozyg and Springboard), Paul Burwell, Max Eastley (on Aelophones and Hydrophones), Paul Lytton, Evan Parker (on Doppler-Phone and Giant Buzz Drone) and David Toop.

(Source: continuo-docs)

1967 | La Chinoise | Jean-Luc Godard

(Source: filmandimage)